SAISON 2021 / 2022

 

 Samedi 7 mai 2022 – PRIAY (01)

Ce samedi matin ensoleillé nous nous retrouvons 11 randonneurs à Priay.

Nous partons du village pour rejoindre le lavoir puis nous suivons le ruisseau de L’écotay et nous montons sur les haut de Priay.

D’ici nous dominons la rivière d’Ain puis nous traversons des bois ou nous voyons beaucoup de pieds de muguet mais très peu de clochettes …

Nous continuons notre rando dans la campagne en passant devant une belle ferme construite avec des cailloux dits « couilles de bressans » et des briques rouges .

Nous terminons notre circuit par un passage le long de la rivière d’Ain et le retour au parking ou nous prenons une collation apéritive.

 

 

Vendredi 6 mai 2022 – Les Trois Roches (71)

Le programme s’annonce chargé ce vendredi matin, puisque ce ne sont pas moins de trois sommets que nos organisatrices du jour se proposent de nous faire escalader !

Et bien allons y !   Rendez-vous à la Grange du Bois, charmant hameau à la limite des départements du Rhône et de la Saône et Loire, pour un départ en direction du Mont Pouilly. Après quelques chemins forestiers, nous voici dans les vignes lorsque la pente commence à se faire un peu plus raide.

Et nous arrivons sur le Mont Pouilly, à 485 mètres d’altitude; Et d’un !

Une bonne descente avant d’attaquer vaillamment la Roche de Solutré, point culminant de notre journée à 493 mètres; Et de deux !

Une nouvelle descente assez technique dans le vallon de la Denante, avant de nous lancer à l’assaut de la Roche de Vergisson, à 483 mètres; Et de trois ! 

Pari gagné!  mais les estomacs se sont creusés et il est temps de penser à la pause pique-nique avant de terminer notre circuit par le chemin de crête des Bruyères, et un passage par le chemin de land art et ses oeuvres originales réalisées par les « tronçonneurs des lilas ».

 

 

Vendredi 29 avril 2022 – OYé (71)

13 marcheurs rêveurs se retrouvent vendredi matin, au départ du petit village d’Oyé, berceau de la race bovine Charolaise, pour découvrir le bocage Brionnais.

Nous partons en direction du château de Chaumont, édifié au XVIIIème siècle par une famille enrichie dans le commerce du bétail Charolais,  puis du château de Daron (XVIIème siècle), en remarquant au passage les toits très pentus couverts de tuiles plates et les murets de clôture en pierres sèches, caractéristiques de cette région.

Par un chemin assez pentu, nous arrivons sur une colline d’où nous pouvons apprécier le paysage vallonné de  prairies très vertes, où paissent tranquillement les charolaises.

Nous voici au village de St Christophe en Brionnais ou nous faisons quelques pas sur le champ de foire, bien désert en ce vendredi … contrairement au mercredi, jour du marché aux bovins, où règne une forte animation.

Il est midi passé, et le moment est venu de nous rendre au restaurant local où nous attendent de belles entrecôtes fort appréciées !

Nous nous remettons tranquillement en chemin après quelques explications sur la station thermale locale qui existait à St Christophe en Brionnais à la fin du 19ème siècle, avec une production de plus de 30.000 bouteilles annuelles.

Quelques kilomètres plus loin, nous faisons un petit arrêt à la « maison des Circauds »,  très ancienne bâtisse édifiée en 1500 , qui a la particularité d’avoir accueilli durant quelques années, aux environs de 1970, l’équipe parisienne du journal « La Gueule Ouverte », et notamment Cabu, son dessinateur.

Nous passons ensuite à proximité des ruines du château féodal de Sancenay, puis à la chapelle éponyme, dédiée au culte catholique et aux « Blancs » catholiques, dont nous pouvons admirer l’intérieur parfaitement restauré, avec un beau plafond lambrissé peint.

La pluie arrive ….  il est temps de terminer cette randonnée d’environ 15 kms qui semble avoir rempli son office de découverte !

 

 

Dimanche 24 avril 2022 – DROM (01)

 Ce dimanche d’élection nous étions 15 randonneurs pour découvrir cette partie insolite de notre département.

En effet après une montée dans les bois par un chemin bucolique nous voila sur la crête de notre dame des Conches où s’ouvre devant nous un paysage magnifique.

Coté Ouest c’est la ville de Bourg, la plaine de Bresse et tout au fond les monts du Beaujolais. Coté Est nous découvrons la «vallée sans rivière».  Ce bassin a, en outre, la particularité de n’avoir aucun écoulement naturel des eaux de pluie.

Après un pique-nique dans une agréable clairière près du col de la Pérouse nous redescendons en direction du village de Ramasse et son lavoir remarquable.

De retour à Drom nous faisons une petite escale à l’entrée du «  tunnel de l’espoir » creusé sous la montagne de Valuisant d’une longueur de 950 m afin de permettre l’écoulement des eaux de la vallée sans rivière et d’éviter les inondations en cas de fortes pluies.

 

 

Samedi 9 avril 2022 – NORDIQUE DE L’ANDOUILLE – SEMUR-en-BRIONNAIS (71)

 Samedi 9 avril 5 Marcheuses Rêveuses ont délaissé leur terrain Dombiste pour aller participer à la « Nordique de l’Andouille » organisée à Semur en Brionnais (71) par la section nordique du club de Charlieu (42).

La matinée a débuté par un échauffement collectif orchestré par Jean Pierre GUILLOTEAU, l’un des pionniers de la marche nordique et auteur d’un livre sur cette discipline bien connu des pratiquants. Puis tous se sont élancés sur un circuit boisé de 12 kms, offrant de très  belles vues sur le paysage environnant, notamment sur la charmante chapelle de St Martin la Vallée  et sur le village de Semur-en-Brionnais avec son château fort (château Saint Hugues)  et la collégiale St Hilaire, l’une des plus belles églises romanes du Brionnais.

A l’issue de cette matinée sportive durant laquelle chacun s’est efforcé d’adopter le « bon geste » , un repas traditionnel composé de l’andouille de Charlieu (d’où le nom de l’organisation !) et de Praluline (fameuse brioche à la praline) était servi sur place. 

Après cette restauration très appréciée, chacun a pu s’initier au Nordique Yoga, revoir les gestes essentiels de la marche nordique en petit groupe avec J.P. GUILLOTEAU, puis participer à la conférence passionnante animée par ce dernier sur la « Magie de la Marche Nordique ».

 Nos 5 participantes, après avoir constaté qu’il leur reste une (toute petite …) marge de progression en voyant évoluer certains afficionados de la marche nordique…., sont néanmoins revenues enchantées de cette journée durant laquelle elles ont pu bénéficier des conseils des spécialistes présents et en ont conclu qu’il est toujours bénéfique d’essayer de sortir de sa zone de confort !

 

 

Dimanche 20 mars 2022 – PIZAY (01)

Ce dimanche, ce sont 11 randonneurs qui se sont retrouvés à Pizay pour cette balade dominicale.

Le soleil était au rendez-vous et c’est par une découverte patrimoniale que nous avons commencé cette randonnée. Les explications nous ont été fournies par Elie “le régional de l’étape”.

Après une traversée assez ventée du plateau où les champs de céréales s’étendent à perte de vue, nous avons rejoint le très joli lac Neyton.

Nous avons ensuite suivi le très bucolique vallon du Cottey où les fleurs printanières égayèrent notre parcours.

 

 

 

Samedi 12 mars 2022 – MARCHE NORDIQUE à MIONNAY (01)

 A l’initiative des animateurs de nos clubs respectifs, nous sommes accueillis ce matin par les marcheurs nordiques du Club de St André de Corcy.

 Cette séance débute sur le parking de la Gare de Mionnay par quelques échauffements.

 Puis c’est dans la bonne humeur que notre groupe, composé de 13 « randombistes » et 15 « marcheurs-rêveurs », coaché par Jacqueline et Nicole, s’élance pour parcourir un beau circuit d’une dizaine de kilomètres entre champs et bois.

 A l’arrivée (après les indispensables étirements !) nous nous retrouvons autour d’un apéritif offert par nos hôtes, moment convivial très apprécié !

Puis nous nous sommes quittés en nous promettant de nous retrouver le samedi 2 avril sur « nos terres » pour entrainer nos amis de St André de Corcy à la découverte de notre terrain de sport !

 

 

Samedi 5 mars 2022 – FAREINS (01)

 Que de monde ce samedi matin sur la place de Fareins ! …  Nous sommes en effet 29 randonneurs  prêts à nous élancer, sous un beau soleil, mais dans la fraicheur, sur un circuit d’environ 11 kms.

En chemin nous découvrons la stèle en mémoire de 3 aviateurs de l’Aéro Club de Villefranche-sur-Saône dont l’avion s’est écrasé le 1er juillet 1951, puis nous passons près du château de Beauregard.

Nous empruntons ensuite le chemin de halage sur le bord de la Saône pour rejoindre notre point de départ.

En fin de rando quelques amis du club nous rejoignent, et à midi, c’est une belle tablée de 35 convives qui, à l’initiative de Patrice, le guide du jour, partage un plantureux repas campagnard à l’auberge locale de la Bicheronne.

Cette sortie particulièrement conviviale a été très appréciée de tous les participants qui ont chaleureusement remercié Patrice !

 

 

Dimanche 20 février 2022 – St JULIEN (69)

 Dimanche après midi, nous sommes 17 participants au point de départ de notre randonnée du jour, pour partir à la découverte d’une partie  du village  Beaujolais de Saint-Julien.

Nous débutons tranquillement notre balade par l’ancienne voie du tacot jusqu’à la traversée du ruisseau Marverand. 

Après un passage très boueux dans les bois, nous commençons à nous élever doucement à travers les vignes en profitant d’une très belle vue sur la chaîne des Alpes ensoleillées pour arriver à notre point culminant : le Crêt de Charnat et sa table d’orientation, à 444 m.

En passant au pied de la Madone, nous rejoignons notre point de départ après environ 13 kms au compteur, et comme il nous reste un peu de temps, nous en profitons pour partager un petit goûter avant de nous séparer.

 

 

 Samedi 5 février 2022 – St NIZIER le DESERT (Ain)

Le circuit des étangs de St Nizier le Désert est certainement l’un de ceux qui permet de comprendre  au mieux le territoire Dombiste, et le fonctionnement complexe de  ses étangs, de leur gestion, et de la circulation d’eau entre eux au moyen des thous, fossés, et autres  empellements.

Samedi matin, nous étions 15 participants au départ d’une randonnée de 11 kms et, fait exceptionnel depuis quelques temps, sous le soleil ! pour partir à la découverte de ce circuit qui nous a également permis d’admirer quelques oiseaux.

 

 

Dimanche 23 janvier 2022 – St DIDIER sur CHALARONNE (Ain) 

 Nous sommes 11 participants ce dimanche matin au rendez-vous de notre randonnée du jour.

Ce sera le circuit des moulins sur la commune de St Didier sur Chalaronne, pour une distance d’environ 11,5 kms

Nous nous engageons en direction du camping pour longer le canal des Echudes.

Ce bief artificiel creusé, de l’Etang de Tallard à la Saône,  probablement avant le XVème siècle, pour l’irrigation,  fut également utilisé pour le trempage des osiers et des peaux de tannerie, puis alimenta par la suite jusqu’à 12 moulins à farine et à huile dont un seul, le moulin Traffay, est encore parfois en activité.

Nous traversons la Chalaronne sur un ancien pont avant de passer à proximité des Jardins Aquatiques, puis de continuer notre chemin pour accéder au plateau du Haut Mizériat.

En profitant d’un panorama étendu sur les monts du Beaujolais et du Maconnais, nous rejoignons notre point de départ, en admirant le château de Belle-Vue,  sur notre passage.

 

 

Samedi 8 janvier 2022 – MONTCEAUX (Ain)

 Samedi 8 janvier … même ambiance que lors de notre dernière sortie de WE …  

C’est à nouveau sous un ciel menaçant et sur des chemins boueux qu’une vingtaine de marcheurs rêveurs se sont retrouvés à Montceaux, pour un circuit de 11 kms.

Cette randonnée a permis une découverte pour certains, une « redécouverte » pour d’autres, de sites tels que le hameau de Beybleu, l’étang de Merle, le château de la Bâtie, et pour terminer, les ruines d’un ancien moulin à huile.

Traditionnellement, cette sortie se termine par un casse croute partagé, suivi de la dégustation d’une galette des rois, mais, comme l’année dernières, les restrictions sanitaires en ont décidé autrement, et c’est donc sur la place du village que nous avons simplement partagé une galette avant de nous séparer.  

 La pluie qui nous a épargnés durant notre matinée de randonnée, est arrivée alors qu’il ne restait que quelques miettes, et nous a à peine laissé le temps d’immortaliser en photo (avec quelques goutes sur l’objectif ….)  nos têtes couronnées du jour ! 

 

 

Dimanche 19 décembre 2021 – MONTHIEUX (Ain) 

Le 19 décembre, 16 randonneurs se sont lancés sur les chemins boueux autour de Monthieux.

La grisaille tenace n’a pas entachée la bonne humeur des participants qui étaient nombreux, pour l’occasion, à avoir sorti les bonnets à pompon !

Petit détour par l’observatoire près de l’étang de Vernange où les animaux se font rares à cette époque.

Cette dernière balade de l’année s’est terminée par les traditionnels vin chaud, chocolat chaud, pains d’épices et papillotes , toujours très appréciés de tous.

 

 

Dimanche 21 novembre 2021- TOURNUS (Saône et Loire)

C’est sous un ciel un peu triste que nous partons, ce dimanche matin, pour notre traditionnelle  « sortie urbaine », en direction de Tournus, petite ville sur la rive droite de la Saône, entre Chalon et Macon.

Cette ancienne cité gauloise se dresse sur les collines du Mâconnais, région riche de vieilles pierres et de vins renommés. Devenue castrum (camp fortifié à l’intérieur duquel cantonne la troupe à chaque étape à l’époque gallo-romaine), la commune garde encore de nombreuses traces de ses anciennes fortifications.

Sous la houlette de notre guide, nous partons, depuis les bords de Saône, à la découverte  des  monuments témoins de son histoire : Hôtel Dieu, Hôtel de Ville, Logis de la Tête Noire (maison à colombages), églises St Valérien , Ste Madeleine, et bien sûr l’abbatiale Saint Philibert, chef d’œuvre de l’art roman, avec sa crypte remarquable.

Cette visite achevée, et un peu transis par le froid et l’humidité, nous apprécions de nous retrouver autour d’une bonne table au restaurant le Rempart .

Notre après midi est consacrée à une visite guidée du Musée du Vélo ; A la nuit tombée il est temps de prendre la route du retour, alors que draisiennes, grand bi, triporteurs,  vélos en bois, roues à ressorts, et autres bizarreries à 2 ou 3 roues  n’ont plus de secrets pour nous !

Cette journée culturelle et amicale a, une nouvelle fois, été très appréciée des 27 marcheurs rêveurs qui  y ont participés.

 

Vendredi  12 novembre 2021 – BENONCES (Ain)

 Chantal nous conduit ce vendredi matin sur ses terres de prédilection, le Sud du Bugey, et plus précisément à Bénonces, village quasi montagnard malgré sa proximité avec la Vallée Bleue sur les bords du Rhône.

 Nous sommes 9 marcheurs rêveurs pour nous élancer sur les chemins qui nous conduiront au rocher de Cuny et à son impressionnante croix métallique.

De belles ambiances nous accompagnent tout au long du parcours, tour à tour :

  • feutrée en traversant dans la brume des bois garnis d’arbres couverts de mousse,
  • lumineuse lorsque nous arrivons sur les crêtes ensoleillées émergeant au dessus d’une mer de nuages,
  • et flamboyante sur les versants couverts de bois feuillus avec leurs belles couleurs automnales .

L’ascension est un peu rude jusqu’au rocher de Cuny,  et certains d’entre nous semblent bien  pressés d’arriver au sommet ….  Nous découvrons la raison de cet empressement lorsque s’ouvrent les sacs à dos, et qu’il en sort quelques bouteilles prévues pour l’apéro !

Avec modération (évidemment !)) nous savourons une divine crème de cassis arrivée tout droit d’un producteur des  Côtes de Beaune, base d’un Kir partagé autour de la table d’orientation transformée en bar pour l’occasion !

Après la pause pique nique, nous terminons notre circuit d’environ 11 kms, et à  l’arrivée au village, c’est avec  une très belle vue sur le rocher de Cuny  que nous dégustons un délicieux pain d’épice cuisiné par notre accompagnatrice du jour.

Mais une petite question nous taraude au retour :  n’aurions nous pas avalé plus de calories que nous n’en n’avons dépensées au cours de cette journée sportive ??….

 

 

Samedi 6 novembre 2021- CHIROUBLES (Rhône)

 Temps un peu brumeux au rendez-vous de Saint Trivier pour notre départ en direction du petit village de Chiroubles en ce premier samedi de Novembre.

Et, surprise! le soleil a accompagné les 17 marcheurs tout le long du parcours en ce Samedi matin où il a fallu tout de même s’habiller chaudement afin de gravir les coteaux de ce charmant village du Beaujolais.

Après un petit rappel sur l’histoire de cette commune viticole et une halte à l’église Saint Germain construite au XIIIeme siècle à l’époque où la peste décimait la population du Beaujolais;

C’est par un temps clair que nous avons traversé le vignoble vallonné en direction du col de Durbize après être passés devant la maison natale de Victor Pulliat, qui a été à l’origine de la pratique de la greffe de la vigne, toujours d’actualité aujourd’hui, sauvant ainsi la vigne du Beaujolais et de la France de la maladie du Phylloxéra.

Arrivé sur les hauteurs de Chiroubles, chacun a pu apprécier la vue exceptionnelle sur la vallée de la Saône
de la Bresse et de la Dombes, après une halte ravitaillement à la Chapelle Saint Roch, édifiée en 1629, alors que le village était ravagé par la peste.
Cette chapelle est réputée pour rendre la santé aux pestiférés.

Le point culminant franchit au col du Durbize à 536 mètres d’altitude, notre groupe a entamé la descente vers le village de Chiroubles, encore perturbée par un petit raidillon en fin de parcours, qui a fait monté le rythme cardiaque de certains !!

Cette ultime  difficulté franchie, retour vers notre point de départ où chacun a pu exprimer sa satisfaction de cette belle randonnée automnale.

 

 

Dimanche 17 octobre 2021 – BERZE-la-VILLE (Saône et Loire)

 Du brouillard à St-Trivier-sur-Moignans ? … peu importe !  15 marcheurs bien décidés partirent pour Berzé-la-Ville ce dimanche matin .

Et surprise !  le soleil était présent et nous a accompagné sur toute notre randonnée d’une dizaine de kilomètres.

La première montée nous a offert un beau panorama sur la roche de Solutré, avant l’ascension de la Roche Coche ou nous avons fait une pause café près de la croix.

Puis descente en direction du château féodal de Berzé-le-Chatel, et après avoir longé la voie verte, retour à Berzé la Ville ou un passage vers les fours à gypse avec une brève explication fut appréciée.

Et pour terminer cette matinée de randonnée, un gâteau a eu beaucoup de succès !

 

 

Samedi 2 octobre 2021 – LAMURE-sur- AZERGUES ( Rhône)

 Nous sommes 9 participants ce  samedi matin à Lamure-sur-Azergues, au départ d’un circuit d’environ 18 kms .

Depuis la gare de cette petite ville nous nous élevons rapidement pour arriver, par  la Croix Sarret, au col de la Croix Montmain ou un petit panneau directionnel vers une « fontaine des trois notaires » pique notre curiosité.

Nous décidons d’aller voir cette fontaine, qui est en fait une modeste source ,  mais restons sur notre faim quand à l’explication de cette appellation.

Renseignement pris au retour, d’après une histoire transmise par un ancien habitant de la commune, cette source aurait été le lieu ou se retrouvaient les notaires des communes de Lamure, Vaux en Beaujolais et Marchampt pour échanger sur leurs affaires ….

Nous poursuivons notre périple en passant au pied du sommet La Pyramide,  jusqu’à la Papilloud, ou nous trouvons un agréable espace pour  notre pause pique-nique, face à une vue très étendue .

Nous sommes alors à 843 mètres d’altitude, et il ne fait pas très chaud là haut …  nous ne tardons pas à nous remettre en chemin pour  descendre à travers bois jusqu’au niveau de la rivière l’Azergues que nous longeons sur la fin de notre parcours.

A l’arrivée, nos organisateurs du jour nous offrent une pâtisserie « essais » … plutôt réussie  ! accompagnée de boissons fraiches forts appréciées également.

 

 WE des 18 et 19 septembre 2021  – PUY-de-DOME

Pour son douzième WE rando (déjà !) Marche ou Rêve proposait cette année à ses adhérents  une découverte du Puy  de Dôme.

Nous sommes 16 participants ce samedi matin au rendez-vous fixé au col de Ceyssat, au pied  du volcan phare de la chaîne des Puys, inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco.

Par le sentier muletier nous accédons, à 1.465 mètres , à la plate forme sommitale ou nous découvrons le temple de Mercure,  l’observatoire météorologique, et d’où nous bénéficions d’un point de vue exceptionnel sur 80 volcans alignés sur 45 kms de long et 5 kms de large !  Enfin nous n’avons pas vraiment compté …

Après une descente par une belle volée d’escaliers, nous allons ensuite rendre visite, par  un autre escalier (plus de 500 marches à monter cette fois ….)  à l’un de ses petits frères, le Puy Pariou,  dont le grand cratère est un cercle quasi parfait de 200 mètres de diamètre et de 90 mètres de profondeur.

C’est sur la lèvre de ce cratère que nous nous installons pour notre pause pique-nique.  Mais les nuages arrivent et nous incitent à entamer rapidement la descente pour terminer notre circuit dans de beaux chemins forestiers.

Dimanche matin, les prévisions météo ne sont pas encourageantes.  Nous décidons de renoncer à la randonnée prévue au lac du Guéry, et optons pour une sortie plus courte autour du lac d’Aydat, en passant près de la petite église du village. Sage décision puisque nous terminons aux environs de midi, sous la pluie ….

Le temps d’un pique-nique à l’abri, suivi d’un café dans un bar accueillant, puis nous prenons la route du retour un peu plus tôt que prévu en regrettant  de devoir écourter cet agréable WE apprécié de tous les participants !

 

Dimanche 5 septembre 2021 – St-CLEMENT-de-VERS (Rhône)

Nous débutons notre saison ce dimanche par une sortie à St-Clément-de-Vers, petit village du département du Rhône situé sur une ligne de crêtes ou passait une voie romaine conduisant des Echarmeaux à Charolles.

Ce fut également la route des diligences et un passage pour les pèlerins de St-Jacques-de-Compostelle.

Mais notre randonnée du jour sera plus modeste !

Après un été bien maussade, et la météo ensoleillée de ce matin est la bienvenue pour la douzaine de participants qui s’engagent dans un chemin boisé avant de descendre au creux d’un vallon ou coule le Mussy.  Nous nous trouvons alors à la jonction de trois départements : le Rhône, la Loire et la Saône et Loire, avant de remonter en direction du Col de la Cépée.

Nous poursuivons notre cheminement sur des chemins ombragés jusqu’à trouver le lieu idéal (sièges et ombre !) de notre pique nique !

Encore un peu de montée et nous arrivons à la Madone de Verbin, avant de terminer notre circuit toujours boisé, jusqu’à notre point de départ ou nous partageons un petit rafraichissement avant de nous séparer.