SAISON 2021 / 2022

 

Dimanche 21 novembre 2021- TOURNUS (Ain)

 C’est sous un ciel un peu triste que nous partons, ce dimanche matin, pour notre traditionnelle  « sortie urbaine », en direction de Tournus, petite ville sur la rive droite de la Saône, entre Chalon et Macon.

Cette ancienne cité gauloise se dresse sur les collines du Mâconnais, région riche de vieilles pierres et de vins renommés. Devenue castrum (camp fortifié à l’intérieur duquel cantonne la troupe à chaque étape à l’époque gallo-romaine), la commune garde encore de nombreuses traces de ses anciennes fortifications.

Sous la houlette de notre guide, nous partons, depuis les bords de Saône, à la découverte  des  monuments témoins de son histoire : Hôtel Dieu, Hôtel de Ville, Logis de la Tête Noire (maison à colombages), églises St Valérien , Ste Madeleine, et bien sûr l’abbatiale Saint Philibert, chef d’œuvre de l’art roman, avec sa crypte remarquable.

Cette visite achevée, et un peu transis par le froid et l’humidité, nous apprécions de nous retrouver autour d’une bonne table au restaurant le Rempart .

Notre après midi est consacrée à une visite guidée du Musée du Vélo ; A la nuit tombée il est temps de prendre la route du retour, alors que draisiennes, grand bi, triporteurs,  vélos en bois, roues à ressorts, et autres bizarreries à 2 ou 3 roues  n’ont plus de secrets pour nous !

Cette journée culturelle et amicale a, une nouvelle fois, été très appréciée des 27 marcheurs rêveurs qui  y ont participés.

 

Vendredi  12 novembre 2021 – BENONCES (Ain)

 Chantal nous conduit ce vendredi matin sur ses terres de prédilection, le Sud du Bugey, et plus précisément à Bénonces, village quasi montagnard malgré sa proximité avec la Vallée Bleue sur les bords du Rhône.

 Nous sommes 9 marcheurs rêveurs pour nous élancer sur les chemins qui nous conduiront au rocher de Cuny et à son impressionnante croix métallique.

De belles ambiances nous accompagnent tout au long du parcours, tour à tour :

  • feutrée en traversant dans la brume des bois garnis d’arbres couverts de mousse,
  • lumineuse lorsque nous arrivons sur les crêtes ensoleillées émergeant au dessus d’une mer de nuages,
  • et flamboyante sur les versants couverts de bois feuillus avec leurs belles couleurs automnales .

L’ascension est un peu rude jusqu’au rocher de Cuny,  et certains d’entre nous semblent bien  pressés d’arriver au sommet ….  Nous découvrons la raison de cet empressement lorsque s’ouvrent les sacs à dos, et qu’il en sort quelques bouteilles prévues pour l’apéro !

Avec modération (évidemment !)) nous savourons une divine crème de cassis arrivée tout droit d’un producteur des  Côtes de Beaune, base d’un Kir partagé autour de la table d’orientation transformée en bar pour l’occasion !

Après la pause pique nique, nous terminons notre circuit d’environ 11 kms, et à  l’arrivée au village, c’est avec  une très belle vue sur le rocher de Cuny  que nous dégustons un délicieux pain d’épice cuisiné par notre accompagnatrice du jour.

Mais une petite question nous taraude au retour :  n’aurions nous pas avalé plus de calories que nous n’en n’avons dépensées au cours de cette journée sportive ??….

 

 

Samedi 6 novembre 2021- CHIROUBLES (Rhône)

 Temps un peu brumeux au rendez-vous de Saint Trivier pour notre départ en direction du petit village de Chiroubles en ce premier samedi de Novembre.

Et, surprise! le soleil a accompagné les 17 marcheurs tout le long du parcours en ce Samedi matin où il a fallu tout de même s’habiller chaudement afin de gravir les coteaux de ce charmant village du Beaujolais.

Après un petit rappel sur l’histoire de cette commune viticole et une halte à l’église Saint Germain construite au XIIIeme siècle à l’époque où la peste décimait la population du Beaujolais;

C’est par un temps clair que nous avons traversé le vignoble vallonné en direction du col de Durbize après être passés devant la maison natale de Victor Pulliat, qui a été à l’origine de la pratique de la greffe de la vigne, toujours d’actualité aujourd’hui, sauvant ainsi la vigne du Beaujolais et de la France de la maladie du Phylloxéra.

Arrivé sur les hauteurs de Chiroubles, chacun a pu apprécier la vue exceptionnelle sur la vallée de la Saône
de la Bresse et de la Dombes, après une halte ravitaillement à la Chapelle Saint Roch, édifiée en 1629, alors que le village était ravagé par la peste.
Cette chapelle est réputée pour rendre la santé aux pestiférés.

Le point culminant franchit au col du Durbize à 536 mètres d’altitude, notre groupe a entamé la descente vers le village de Chiroubles, encore perturbée par un petit raidillon en fin de parcours, qui a fait monté le rythme cardiaque de certains !!

Cette ultime  difficulté franchie, retour vers notre point de départ où chacun a pu exprimer sa satisfaction de cette belle randonnée automnale.

 

 

Dimanche 17 octobre 2021 – BERZE-la-VILLE (Saône et Loire)

 Du brouillard à St-Trivier-sur-Moignans ? … peu importe !  15 marcheurs bien décidés partirent pour Berzé-la-Ville ce dimanche matin .

Et surprise !  le soleil était présent et nous a accompagné sur toute notre randonnée d’une dizaine de kilomètres.

La première montée nous a offert un beau panorama sur la roche de Solutré, avant l’ascension de la Roche Coche ou nous avons fait une pause café près de la croix.

Puis descente en direction du château féodal de Berzé-le-Chatel, et après avoir longé la voie verte, retour à Berzé la Ville ou un passage vers les fours à gypse avec une brève explication fut appréciée.

Et pour terminer cette matinée de randonnée, un gâteau a eu beaucoup de succès !

 

 

Samedi 2 octobre 2021 – LAMURE-sur- AZERGUES ( Rhône)

 Nous sommes 9 participants ce  samedi matin à Lamure-sur-Azergues, au départ d’un circuit d’environ 18 kms .

Depuis la gare de cette petite ville nous nous élevons rapidement pour arriver, par  la Croix Sarret, au col de la Croix Montmain ou un petit panneau directionnel vers une « fontaine des trois notaires » pique notre curiosité.

Nous décidons d’aller voir cette fontaine, qui est en fait une modeste source ,  mais restons sur notre faim quand à l’explication de cette appellation.

Renseignement pris au retour, d’après une histoire transmise par un ancien habitant de la commune, cette source aurait été le lieu ou se retrouvaient les notaires des communes de Lamure, Vaux en Beaujolais et Marchampt pour échanger sur leurs affaires ….

Nous poursuivons notre périple en passant au pied du sommet La Pyramide,  jusqu’à la Papilloud, ou nous trouvons un agréable espace pour  notre pause pique-nique, face à une vue très étendue .

Nous sommes alors à 843 mètres d’altitude, et il ne fait pas très chaud là haut …  nous ne tardons pas à nous remettre en chemin pour  descendre à travers bois jusqu’au niveau de la rivière l’Azergues que nous longeons sur la fin de notre parcours.

A l’arrivée, nos organisateurs du jour nous offrent une pâtisserie « essais » … plutôt réussie  ! accompagnée de boissons fraiches forts appréciées également.

 

 WE des 18 et 19 septembre 2021  – PUY-de-DOME

Pour son douzième WE rando (déjà !) Marche ou Rêve proposait cette année à ses adhérents  une découverte du Puy  de Dôme.

Nous sommes 16 participants ce samedi matin au rendez-vous fixé au col de Ceyssat, au pied  du volcan phare de la chaîne des Puys, inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco.

Par le sentier muletier nous accédons, à 1.465 mètres , à la plate forme sommitale ou nous découvrons le temple de Mercure,  l’observatoire météorologique, et d’où nous bénéficions d’un point de vue exceptionnel sur 80 volcans alignés sur 45 kms de long et 5 kms de large !  Enfin nous n’avons pas vraiment compté …

Après une descente par une belle volée d’escaliers, nous allons ensuite rendre visite, par  un autre escalier (plus de 500 marches à monter cette fois ….)  à l’un de ses petits frères, le Puy Pariou,  dont le grand cratère est un cercle quasi parfait de 200 mètres de diamètre et de 90 mètres de profondeur.

C’est sur la lèvre de ce cratère que nous nous installons pour notre pause pique-nique.  Mais les nuages arrivent et nous incitent à entamer rapidement la descente pour terminer notre circuit dans de beaux chemins forestiers.

Dimanche matin, les prévisions météo ne sont pas encourageantes.  Nous décidons de renoncer à la randonnée prévue au lac du Guéry, et optons pour une sortie plus courte autour du lac d’Aydat, en passant près de la petite église du village. Sage décision puisque nous terminons aux environs de midi, sous la pluie ….

Le temps d’un pique-nique à l’abri, suivi d’un café dans un bar accueillant, puis nous prenons la route du retour un peu plus tôt que prévu en regrettant  de devoir écourter cet agréable WE apprécié de tous les participants !

 

Dimanche 5 septembre 2021 – St-CLEMENT-de-VERS (Rhône)

Nous débutons notre saison ce dimanche par une sortie à St-Clément-de-Vers, petit village du département du Rhône situé sur une ligne de crêtes ou passait une voie romaine conduisant des Echarmeaux à Charolles.

Ce fut également la route des diligences et un passage pour les pèlerins de St-Jacques-de-Compostelle.

Mais notre randonnée du jour sera plus modeste !

Après un été bien maussade, et la météo ensoleillée de ce matin est la bienvenue pour la douzaine de participants qui s’engagent dans un chemin boisé avant de descendre au creux d’un vallon ou coule le Mussy.  Nous nous trouvons alors à la jonction de trois départements : le Rhône, la Loire et la Saône et Loire, avant de remonter en direction du Col de la Cépée.

Nous poursuivons notre cheminement sur des chemins ombragés jusqu’à trouver le lieu idéal (sièges et ombre !) de notre pique nique !

Encore un peu de montée et nous arrivons à la Madone de Verbin, avant de terminer notre circuit toujours boisé, jusqu’à notre point de départ ou nous partageons un petit rafraichissement avant de nous séparer.